Actualités

Conseil des ministres arabes des Affaires étrangères à Tunis: plusieurs dossiers à l'ordre du jour


TUNIS-Les travaux de la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères préparatoire au 30e Sommet arabe, prévu dimanche, ont débuté vendredi à Tunis (Tunisie).

Près de 20 dossiers et projets de décisions relatifs aux différentes questions arabes dans les volets politique, sécuritaire et économique seront débattus lors de cette réunion, en prévision de leur soumission au Sommet arabe, prévu dimanche.
Il sera question du suivi de l'évolution de la cause palestinienne et de l'activation de l'Initiative arabe de paix ainsi que les violations israéliennes dans la ville d'El-Qods occupée, la question des colonies israéliennes, l'intifada, les prisonniers et les réfugiés.

Dans son allocution d'ouverture, le secrétaire général de la Ligue Arabe, Ahmed Aboul Gheit, a affirmé qu"'en dépit des divergences et des évènements qui frappent certains pays arabes, le monde arabe est unanime et intransigeant lorsqu'il s'agit de questions sensibles", comme la question palestinienne, réitérant la position de la Ligue arabe qui rejette le transfert de l'ambassade des Etats-unis à la ville d'El Qods et la reconnaissance américaine de "la souveraineté" d'Israël sur le Golan occupé depuis 1967.
M.Aboul Gheit a souligné, dans ce sens, que "toute déclaration émanant d'un pays quelconque ne chargera en rien à la réalité", arguant que la décision du président américain concernant le Golan "ne repose sur aucun fondement juridique".

Les ministres arabes des AE examineront également, lors de cette rencontre, la question du Golan syrien occupé, la crise syrienne, la situation en Lybie et la solidarité avec le Liban, en sus de la question de l'ingérence extérieure dans les affaires arabes.

Parmi les points inscrits à l'ordre du jour de cette réunion figurent également la lutte contre le terrorisme, la protection de la sécurité arabe, le développement de la Ligue arabe à la lumière des nouveautés vécues depuis des années au niveau régional et international.

Aussi, les participants débattront la stratégie arabe des droits de l'Homme et les projets de résolutions soumis par le Conseil économique et social (CES) réuni jeudi, en sus de l'examen du rapport du Secrétaire général de la Ligue arabe concernant l'action arabe commune.

Les travaux de la réunion du CES au niveau ministériel avaient été couronnés par l'adoption le plan d'action arabe pour le traitement des causes sociales à l'origine de ce fléau", chargeant, à ce titre, le Secrétariat général de coordonner avec le CES, les organisations arabes et tous les partenaires à l'effet de d'initier les mesures nécessaires pour la mise en œuvre de ce plan.

Ils avaient mandaté, dans le même cadre, les Conseils ministériels et les organisations spécialisées de mettre en place un plan global pour mettre fin aux opérations de recrutement des enfants par les bandes, les milices terroristes, les groupes rebelles et les organisations similaires et leur protection tout en garantissant leurs droits et s'assurer de leur réintégration dans la société.

L'Algérie est représentée à cette réunion par M. Ramtane Lamamra, vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères.