Ministère des Affaires Étrangères

Double attentat terroriste à Tunis: l'Algérie exprime sa ferme condamnation


ALGER - Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum a exprimé, lors d'une conversation téléphonique avec son homologue tunisien Khemaies Jhinaoui, que l'Algérie condamnait "fermement" le double attentat terroriste ayant ciblé plutôt dans la journée de jeudi, le siège de la direction de la police judiciaire d'El Gorjani et une patrouille de police dans la capitale tunisienne, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Boukadoum a présenté, à cet effet, "ses sincères condoléances et ses profonds sentiments de compassion aux familles des victimes", souhaitant "un prompt rétablissement aux blessés parmi les éléments de la police et les civils", précise le communiqué.

Le ministre des Affaires étrangères a réaffirmé à son homologue tunisien "l'entière solidarité de l'Algérie avec la Tunisie face à ce phénomène abject", ajoutant que "l'Algérie demeure confiante que ce pays voisin sera capable, grâce à son peuple uni et ses institutions fortes, à vaincre le terrorisme odieux et à mettre en échec ses vils plans".

Le premier attentat terroriste a été perpétré à l'avenue Charles De Gaulle, faisant un mort parmi les éléments de la police, alors que le deuxième a eu lieu devant la porte-arrière de la Direction de la police judiciaire d’El-Gorjani, faisant quatre blessés à des degrés différents parmi les agents de la police, selon le ministère de l'Intérieur tunisien.