Actualités

2018/Télécommunications par satellite: l'Algérie enregistre d'importantes avancées


ALGER - L'Algérie a connu, en 2018, d'importantes avancées en matière de maitrise des télécommunications spatiales avec la diffusion réussie des chaines de télévision et radio publiques depuis le nouveau satellite algérien, Alcomsat-1, et le lancement avec succès des programmes de télé-enseignement et de télé-médecine via ce satellite.

Le Programme spatial national, lancé en 2006 pour s'achever en 2020 a, ainsi, franchi cette année, une étape supplémentaire notamment dans le domaine des télécommunications avec la diffusion de ces chaines TV et radio et le lancement des fameux projets e-éducation et e-santé via Alcomsat-1, lancé le 10 décembre 2017.

Quelques mois seulement après son lancement, Alcomsat-1 a, ainsi, effectué avec succès certaines de ses missions comme la diffusion des 5 chaines de télévision publique (Programme national, Canal Algérie, TVA3, TV 4 et TV 5) et de 57 chaines radios, auparavant transmises par des satellites étrangers. Cette opération est considérée comme une première pour l'Algérie, qui marque son entrée dans la diffusion par satellite de chaines de télévision et radio.

L’Etablissement public de télédiffusion d’Algérie (TDA) a, ainsi, lancé le 1er novembre dernier la diffusion officielle de deux bouquets dont l'un est composé des 5 chaînes TV avec une qualité haute définition (HD) d'au moins 720p et l'autre de ces mêmes chaines TV en définition standard (résolution de 480p) et de 57 services radios (chaînes régionales, nationales et thématiques) ainsi que le fil d'informations de l'APS (Algérie Presse Service).

Cette performance intervenait quelques jours après l'appel lancé par le ministre de la Communication, Djamel Kaouane, invitant le secteur de l'audiovisuel à répondre aux besoins des auditeurs et téléspectateurs en remportant les enjeux imposés par le progrès technologique.

Le satellite Alcomsat-1 a, ainsi, réussi une partie de ses missions avec la diffusion officielle de ces 5 chaines TV en HD, un processus qui a commencé avec la signature le 21 mai dernier d'une convention cadre entre la TDA et l’Agence spatiale algérienne (ASAL) portant sur l’exploitation "optimale" des capacités de ce satellite notamment sur sa partie radiodiffusion.

Cette démarche a pour objectif de rentabiliser Alcomsat-1 et utiliser toutes les capacités satellitaires de télédiffusion en ciblant également les chaines privées algériennes et étrangères pour pouvoir créer une offre de contenu.